Insalubrité et manque d’hygiène: l’abattoir de Berkane fermé sur décision de l’ONSSA

Les normes d’hygiène et de sécurité alimentaire de nos abattoirs, aux quatre coins du Royaume, ne sont pas respectées à la lettre. Et les exemples de dysfonctionnements, concernant aussi bien l’abattage des animaux de boucherie que la distribution des viandes et leur conservation, se multiplient au détriment de la santé du consommateur.

Le dernier exemple nous vient de Berkane, rapporte le quotidien arabophone Al Massae. Et c’est une vidéo choquante sur les conditions insalubres et désastreuses de l’abattoir de la ville, postée sur les réseaux sociaux, qui en a causé la fermeture.

Cette dernière, décidée par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), est provisoire en attendant que l’abattoir soit doté des exigences d’hygiène fixées par la loi.

Plus édifiant encore que ce cas berkanais, des sources d’Al Massae font état de chiffres qui donnent le frisson. Imaginez que quelque 182 abattoirs municipaux et 540 abattoirs ruraux, à travers le territoire national, sont loin de répondre aux normes d’hygiène et de sécurité alimentaire. Et seulement cinq (5) parmi eux disposent d’un agrément sanitaire de l’ONSSA!

De quoi devenir végétarien, voire même végétalien!

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page