Indiana Jones: L’équipe de tournage coincée au Maroc ?

Indiana Jones. Que ce soit aux quartiers Mellah, Bab Semmarine ou encore à Bab Lguissa, les équipes du grand producteur Steven Spielberg sont toujours installées dans les quartiers de l’ancienne médina de Fès.

Avec des décors et véhicules d’époque, des scènes d’action et des courses-poursuites qui rythment les quartiers de la ville, les différentes séquences sont tournées dans les quartiers qu’Harrison Ford aurait choisis lui-même. Il était venu quelques mois auparavant à Fès précisément pour faire un repérage des lieux. Avec la participation d’une centaine de techniciens et de figurants marocains qui prennent part à ce cinquième opus d’«Indiana Jones», le tournage de la saga a créé une nouvelle dynamique économique dans la ville.

En plus des réservations d’hôtels qui sont comptés par centaines, les équipes de tournage proposent plusieurs dizaines d’emplois temporaires aux jeunes Fassis avec des rémunérations qui varient de 200 DH à 500 DH la journée. Concernant les boutiques qui se situent sur les lieux de tournage, les rémunérations vont de 1.000 DH à 5.000 DH, selon la période de fermeture du magasin.

Mais la suspension des vols entre le Maroc et le Royaume-Uni se poursuit, ce qui inquiète un grand nombre de personnes dans l’équipe de tournage. Des sources dans les coulisses du tournage nous ont confié que plusieurs scènes pourraient être compromises si les restrictions continuent, surtout que plusieurs acteurs sont toujours attendus pour tenir leurs rôles à Fès. Par ailleurs, les équipes de tournage, constituées d’une centaine de personnes, se sentent coincées dans le pays et se demandent comment ils vont rapatrier l’équipe, dont le tournage doit continuer à Londres.

Actuellement, personne ne sait ce qui se passera une fois le tournage des scènes terminé, même-ci certains supposent qu’ils pourraient bénéficier d’une exemption spéciale pour rentrer à Londres. Il faut rappeler que le tournage de cet épisode d’Indiana Jones, qui a déjà eu lieu à Glasgow et Northumberland, a connu bien des épreuves, tempêtes, Covid et même des blessures de l’acteur Ford.

Et pour ne rien arranger, un membre de l’équipe de tournage du cinquième volet de la saga Indiana Jones 5 est décédé à Fès. Nick Cupac, 54 ans, a été retrouvé mort dans sa chambre selon ce qu’a rapporté New York Post jeudi, citant les studios Walt Disney. Les causes de sa mort restent assez mystérieuses, même si certains avancent une mort naturelle.

Prévue pour l’été 2022, la sortie de la série, dont le cinquième volet est actuellement en tournage à Fès, a été reportée à 2023. «Indiana Jones» fait partie d’une longue liste de grandes productions internationales qui ont choisi le Maroc, à l’instar de James Bond, John Wick, Jason Bourne,… sans oublier «Mission impossible» ou encore la célèbre série «Game of Thrones».

Mehdi Idrissi


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page