Inculpation du premier sapeur pompier en vertu du code militaire

Il y a quelques semaines le conseil du gouvernement a adopté un projet de loi assimilant la fonction des sapeurs pompiers à celle des éléments des forces armées royales. Discuté au sein de la chambre des représentants, ce projet a été entériné et publié au bulletin officiel. C’est, donc, en vertu de cette loi, qu’un sapeur pompier a été poursuivi pour insubordination, outrage à un officier supérieur et dégradation de biens publics.

Le mis en cause, qui devait être arrêté par une brigade de la gendarmerie royale de Marrakech, a opposé une résistance farouche et menacé de se suicider en tentant de se jeter du haut d’un immeuble. Maîtrisé tant bien que mal, il fut incarcéré au pavillon militaire de la prison de Salé, sur ordre du parquet militaire, en attendant son procès.

Ce sapeur pompier avait auparavant déposé sa démission, mais l’inspection générale la lui a refusée, à l’instar d’un grand nombre d’autres pompiers qui n’ont pas accepté leur nouveau statut. D’autant plus qu’ils aspiraient se libérer et à émigrer vers les pays du Golfe où leurs services sont très demandés.

Mehdi Demni


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page