Immigration: 85% des demandes de régularisation ont été acceptées par le Maroc

©DR

Quelque 85,53% des 27.449 demandes de régularisation de la situation des immigrés vivant au Maroc ont été acceptées, a annoncé, jeudi à New York, le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), et responsable du pôle de la société civile au sein du Comité de pilotage de la COP22, Driss El Yazami.

Intervenant lors d’une réunion sur “L’utilisation des données pour comprendre la migration”, tenue en marge de la 71è Assemblée générale de l’ONU, El Yazami a précisé qu’il s’agit pour l’essentiel de migrants syriens, sénégalais, congolais et ivoiriens.

“Il est impossible d’avoir une politique de migration sans le développement de la connaissance en termes de métadonnées et de statistiques, mais aussi d’analyses qualitatives à travers le développement de travaux de sociologie et d’anthropologie sur les migrations”, a estimé El Yazami.

“Nous sommes un des rares pays du pourtour méditerranéen et d’Afrique qui dispose de plusieurs équipes de recherche”, s’est réjoui le président du CNDH, appelant à développer un “agenda national” de la recherche qui “s’intéresse à la communauté marocaine à l’étranger, mais aussi aux étrangers qui sont chez nous”.

Les participants à cette rencontre ont souligné l’importance de la collecte et du partage des données relatives à la migration afin d’élaborer les stratégies idoines pour mieux gérer les flux migratoires, faire face aux origines de ces flux et atténuer les souffrances qu’ils engendrent.

(avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Crise en Libye: la réaction du Maroc à son exclusion de la conférence de Berlin

Le Royaume du Maroc a exprimé, ce samedi, son profond étonnement quant à son exclusion de la conférence prévue le 19 janvier à Berlin, en Allemagne, au sujet de la Libye.