Ilyas El Omari tire à boulets rouges sur le ministère de la Santé

Les responsables régionaux du ministère de la Santé ont acquis du matériel médical chinois à des prix modiques. Ce qui a causé la détérioration dudit matériel bas de gamme une année seulement après son utilisation, rapporte le quotidien Assabah de ce mardi 13 mars. Et d’ajouter que ces négligences, qui peuvent constituer un véritable danger pour la santé des citoyens, voire « leur mort », se déroulent sans que les services étatiques concernés ne lèvent le petit doigt pour arrêter l’hémorragie.

Toutefois, une voix s’élève énergiquement contre cet état de faits. C’est celle d’Ilyas El Omari, président de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Le patron du parti du Tracteur décline toute responsabilité dans cette affaire de matériel défectueux, précise le journal, en arguant qu’il n’est pas expert en la matière. Ceci, en réponse aux questions de conseillers de la Région, lors de la session ordinaire du mois de mars. Lesquels conseillers ont vivement critiqué la déficience des équipements médicaux fournis aux hôpitaux de la région nord: Tanger, M’diq, Tétouan, Asilah, Tétouan, Al Hoceima, Chefchaoun et Ksar Kébir.

Et le journal de conclure que cette situation anormale et mettant en danger la santé, ainsi que les jours des patients, doit interpeller le nouveau ministre de la Santé, Anas Doukkali, et l’inciter à constater de visu ces graves anomalies des établissements hospitaliers de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Larbi Alaoui




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page