Il faut cesser de diffuser les chiffres quotidiens du covid, selon Pr Ibrahimi

Le directeur du laboratoire de biotechnologie à la faculté de médecine et de pharmacie, à Rabat, et membre du Comité  technique et scientifique, a fait remarquer que de nombreux marocains commencent à considérer la covid-19  comme une simple grippe ou un rhume.

Via sa page officielle Facebook, le Professeur Azeddine Ibrahimi a tenu à lever cette grande équivoque. « Si le coronavirus est similaire à une grippe, pourquoi réserve-t-on de nombreux pavillons d’hôpitaux aux patients contaminés, alors que les personnes atteintes de maladies chroniques souffrent en silence depuis deux ans? », s’est-il interrogé.

« Pourquoi aussi la programmation ou la date des opérations concernant les patients qui ont un cancer, une maladie cardio-vasculaires ou un diabète ne sont-elles pas reportées, alors qu’au contraire nous remarquons des indicateurs dangereux et des développements graves à propos des diabètes et des cancers? », s’est également demandé Pr Ibrahimi.

Et de poursuivre: « Puisque le coronavirus  serait similaire à la grippe, il faudrait encore adopter l’approche gratuite et attendre indéfiniment que des personnes veuillent bien adhérer avec nous à la campagne nationale de vaccination ». Dans ce cas, la vaccination doit être payante, le vaccin contre la grippe saisonnière influenza n’est pas gratuit et sans doute qu’il faudrait laisser un délai pour terminer le protocole vaccinal et mettre fin à la gratuité du vaccin, a souligné le membre du Comité technique et scientifique. « L’amère vérité que nous nous devons de reconnaître, c’est que nous déprécions tout ce qui est gratuit », a-t-il déploré.

Pr Azeddinne Ibahime en a conclu que « nous nous sommes habitués aux chiffres concernant la covid-19 ». Que l’on arrête donc de les diffuser chaque jour, a-t-il préconisé, et que l’on se contente d’un bulletin hebdomadaire détaillé, ainsi que le fait la Direction « avec professionnalisme », où quand le besoin s’en ressent. Ceci, car on n’annonce pas le nombre de cas de personnes enrhumées ou grippées ou même atteintes de pathologies plus graves.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page