Hirak: polémique sur la présence de Abdelhafid El Haddad à l’hôpital d’Al Hoceima

Abdelhafid El Haddad, qui est décrit comme un activiste du Hirak par les habitants d’Al-Hoceima, est à l’hôpital depuis jeudi dernier. « Marié et père de trois enfants, il est dans le coma en raison d’une asphyxie due à l’inhalation de gaz lacrymogène », avait affirmé Me Bouchtaoui, membre du collectif de défense des détenus du Hirak.

Le procureur général du Roi près la cour d’appel d’Al Hoceima a fait une mise au point ce jeudi. Il a indiqué que les informations véhiculées par certains médias et réseaux sociaux relevant que la présence d’un citoyen dénommé Abdelhafid El Haddad à l’hôpital Mohammed V à Al Hoceima est due à son inhalation du gaz lacrymogène le soir du 9 août lors des événements qu’a connus la ville sont « dénuées de tout fondement » et « n’ont aucun rapport avec la réalité ».

Le procureur général relève, dans un communiqué parvenu à la MAP, que les investigations menées à ce sujet montrent que l’individu en question se trouvait à l’hôpital Mohammed V car il souffrait d’asthme, et qu’il poursuivait son traitement dans cet établissement hospitalier où il dispose d’un dossier médical tel que confirmé par son épouse lors de son audition par la police judiciaire.

La personne concernée a été transférée mercredi matin au Centre hospitalier universitaire d’Oujda pour y compléter son traitement, ajoute la même source.

S.L.

 


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page