Hirak: les familles des détenus rejettent le concours de certains avocats

Des familles de détenus du mouvement d’Al Hoceima, dont la famille de Nasser Zefzafi ont prévenu certains avocats portés volontaires pour défendre leurs enfants, que ceci passe d’abord par leur approbation.

En effet, les familles ont constaté que les avocats qui se sont déclarés spontanément pour assister les prévenus multiplient les déclarations à la presse souvent en violation des procédures légales, rapporte hespress.com.

Cette situation si elle perdure, aura des conséquences néfastes sur le déroulement des enquêtes, rappellent les familles, tout en mettant en  garde certains avocats de tenter d’instrumentaliser politiquement le processus judiciaire en cours.

En ligne de mire des familles, la coordination pour la défense des détenus du Hirak d’Al Hoceima, qui comprend un certain nombre d’avocats engagés politiquement et qui outrepassent le cadre strictement judiciaire pour politiser l’affaire. C’est le cas de deux avocats du barreau de Tanger qui ont essuyé un refus catégorique de ces familles.

T.J.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page