Hirak: Ce que l’on sait sur la réunion qui a eu lieu au Palais

On apprend de source bien informée qu’une réunion avec les chefs de partis politiques concernant les événements d’Al-Hoceima a eu lieu cette semaine au Palais royal.

La réunion aurait été décidée lorsque le Palais a appris que les sections locales du PJD, de l’USFP et de l’Istiqlal ont signé un communiqué conjoint pour soutenir le Hirak à des fins électoralistes locales. C’est donc le double jeu des partis politiques et le soucis de transparence qui auraient poussé le pouvoir à provoquer cette réunion.

Toujours selon notre source, la réunion a eu lieu avec les présidents des partis de la majorité. Mais Ilyas El Omari et Hamid Chabat n’étaient pas présents. Deux orientations auraient été données.

D’abord, « les partis politiques de la majorité doivent déterminer de manière claire leur position qui doit être la même au niveau des bureaux politiques et dans les sections locales, en sachant que jusqu’à présent seul le MP et le RNI ont déterminé leurs positions », rapporte notre source.

Ensuite, « la liberté de manifester est acquise, car toutes les libertés sont garanties et doivent être protégées. Mais dans tous les cas, toute manifestation ou revendication doit se faire dans le cadre de la loi et personne n’est au dessus de la loi ». On comprend donc que des orientations claires ont été discutées pour que la loi soit appliquée, tout en respectant les libertés individuelles.

H.B.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page