Heure d’été: des avocats marocains passent à l’offensive

Le Syndicat des avocats marocains (SAM) s’est dit surpris par la décision du gouvernement de maintenir l’heure d’été.

SAM a souligné les conséquences “négatives” de l’application de ce décret sur la vie publique des citoyens et a mis en évidence l’impact désastreux sur les enfants du scolaire et autres, les enseignants, les employés et nombre de corps de métiers.

SAM a en outre confirmé dans un communiqué dont Le Site info détient copie qu’un certain nombre de violations avaient affecté la publication de ce décret, invoquant l’absence de normes de fond dans la législation, ce qui est en “violation avec les principes constitutionnels et les conventions internationales”.

Le syndicat a également vivement contesté la décision touchant à l’heure légale qui touche aux intérêts et aux droits des citoyens. Il a appelé le gouvernement à annuler ce décret et à le remplacer par un autre pour revenir à celui de Greenwich.

SAM a appelé le gouvernement à respecter les droits et les libertés fondamentales des citoyens et à adopter les critères de fond de la Législation.

Le syndicat a exprimé son intention de contester ce décret. Il se pourvoira en appel afin d’activer le contrôle judiciaire sur cette décision précipité de l’exécutif.

Enfin, SAM, appelle les syndicats et les organisations de défense des droits de l’homme, ainsi que les organisations politiques et sociales à rejeter le décret.

M.J.K

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le bâtonnier du barreau de Marrakech testé positif au Covid-19

Moulay Soulaimane El Amrani, le bâtonnier du barreau de Marrakech, a annoncé ce mardi avoir contracté le coronavirus qui a infecté pas moins de 574 personnes au Maroc.