Heure d’été au Maroc: la réponse de Ben Abdelkader aux associations

Le ministère de la Réforme de l’administration et de la fonction publique aurait reçu plusieurs lettres envoyées par des associations exigeant la publication de l’étude qui a poussé le gouvernement à maintenir l’heure d’été.

Dans une déclaration à Lesiteinfo, une source ministérielle a assuré, en parallèle, qu’un service au sein du ministère se charge de la réception et du tri du courrier, ajoutant que le ministre Mohamed Ben Abdelkader ne reçoit pas directement les correspondances qui lui sont envoyées.

«Ce service a, en effet, reçu plusieurs lettres d’associations demandant que l’étude réalisée par le ministère au sujet de l’heure d’été soit dévoilée au grand public. Toutes les correspondances ont été réceptionnées par le ministère, contrairement aux rumeurs selon lesquelles le département de Ben Abdelkader aurait refusé de recevoir les correspondances des associations», a-t-elle souligné.

Une source de Lesiteinfo avait confié que l’association marocaine de défense des Droits de l’Homme a dû faire appel vendredi 2 novembre à un huissier de justice à Rabat pour que le ministère reçoive sa correspondance.

Le document, dont Lesiteinfo détient une copie, affirme que «conformément à l’article 27 de la Constitution, les citoyennes et les citoyens ont le droit d’accéder à l’information détenue par l’administration publique, les institutions élues et les organismes investis d’une mission de service public».

«On exige que l’étude et la liste des experts qui l’ont réalisée soit publiées pour plus de transparence et ce dans un délai ne dépassant pas un mois», a écrit l’association.

R.E.

 

 

 

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Voici le premier partenaire commercial du Maroc (Eurostat)

Selon Eurostat, les exportations de l'UE vers le Maroc ont augmenté de 4,55% à fin mars dernier, en glissement annuel.