Hassan El Glaoui: hommage à un grand artiste

Hassan El Glaoui a rendu l’âme ce jeudi 21 juin à Rabat. Les magnifiques chevaux de la fantasia et de la “tbourida” sont désormais orphelins. Leur père spirituel et talentueux est décédé à 93 ans
Le fils du pacha de la ville ocre, Thami El Glaoui, est né le 29 décembre 1924. Passionné d’art dès son plus jeune âge, il doit son parcours artistique à des personnalités illustres telles que le Premier ministre britannique, Winston Churchill.

En effet, c’est sur les conseils de celui-ci que Hassan El Glaoui suit une formation artistique à Paris dans les années 50 et y fréquente également l’Ecole des beaux arts. D’ailleurs, il avait déclaré des années plus tard (en 2014), qu’il est redevable au “vieux lion”, surnom du grand homme politique: “Je suis devenu peintre grâce à Churchill”.
Après la capitale française et La Seine, la vie de l’homme et du peintre n’a pas été un long fleuve tranquille et, de pérégrination en pérégrination, d’aventure humaine en mésaventure (un grave accident d’auto en 1954), El Glaoui revient finalement aux sources. Quinze ans d’absence du Maroc et le revoilà au bercail en 1965! Les cimaises da galeries de Rabat et de Casablanca auront alors la primeur de ses expositions chatoyantes marocaines dont, pour la plupart, le cheval est roi.
La suite est connue! Hassan El Glaoui expose dans les plus prestigieuses galeries, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. Et s’il pouvait lire ce modeste hommage, il en voudrait beaucoup à votre serviteur de l’avoir taxé de peintre remarquable de chevaux de la “tbourida” marocaine. N’avait-il pas assuré que “les gens qui affirment que je suis le peintre des chevaux ne connaissent pas ma peinture”? Ayant aussi peint des natures mortes et des portaits, l’artiste affectionnait plutôt ce pan de son oeuvre. Qu’il pardonne ce côté néophite aux nombreux admirateurs de sa peinture qui n’ont eu l’occasion d’admirer que ses beaux chevaux marocains!
Hassan El Glaoui nous a quittés ce premier jour de l’été 2018! Que son âme repose en paix et que Dieu l’ait en Sa sainte miséricorde!
“Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons”.
Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Festival du film de Marrakech: voici la composition du jury

Le Festival international du film de Marrakech (FIFM) lève le voile sur la composition du jury de la 17ème édition, prévue du 30 novembre au 8 décembre 2018.