Hassad s’attaque à l’encombrement des classes de l’école publique

Les images de la rentrée scolaire de l’année dernière avaient choqué les Marocains. Des salles de classe encombrées, des élèves assis à même le sol faute de places suffisantes, en plus d’instituteurs qui ne savaient plus où donner de la tête devant 70 élèves voire plus.

Mais, sur sa lancée réformiste, Mohamed Hassad le ministre de l’éducation nationale a décidé de mettre fin à cette situation chaotique. Dorénavant, le nombre d’élèves par classe ne doit pas dépasser 40. Même si ce nombre est déjà important, c’est un premier pas vers l’allègement du nombre d’élèves par classe à des normes pédagogiques acceptables. L’idéal pour le Maroc est d’atteindre le chiffre de 30, mais pour cela un effort énorme doit être consenti en termes d’infrastructures.

En attendant, Hassad a adressé un courrier à tous les directeurs des académies régionales et à tous les responsables des établissements pour que la prochaine rentrée scolaire respecte ses consignes. Pour cela des réaménagements d’horaires seront nécessaires, mais tout doit être mis en oeuvre pour que le nombre ne dépasse pas 40, selon le ministre.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page