Hassad fera tout pour ne pas séparer les conjoints enseignants

C’est un problème chronique et qui a fait des dégâts énormes au sein des familles dont des membres travaillent dans le système de l’éducation nationale.
Des maris et des épouses sont obligés de vivre éloignés du domicile conjugal à cause de leur affectation à des postes dans différents coins du pays.
A chaque rentrée scolaire, un quota de rapprochement des familles à travers des permutations est effectué par le ministère. Mais aucun responsable n’a pu réellement résoudre ce problème.
Le nouveau ministre de l’éducation nationale semble déterminé à trouver une solution pérenne à cette problématique qui a donné du fil à retordre aux précédents ministres.
Hassad promet que le taux de rapprochement du conjoint dans le cadre du mouvement de permutations de l’année 2016-2017 va atteindre 89% pour l’ensemble des enseignants concernés et 98 chez ceux du primaire, a-t-il indiqué, vendredi à Rabat.
Lors d’une rencontre avec les syndicats de l’éducation les plus représentatifs concernant les nouveautés des mouvements de permutation du corps enseignant, Hassad a souligné que le ministère adoptera dans ce sens une approche intégrée basée sur l’égalité des chances. De quoi donner beaucoup d’espoir à des conjoints qui vivent des séparations forcées.

S.L.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page