Harhoura: des projets suspects dans le viseur de l’Intérieur

Le ministère de l’intérieur mène actuellement son enquête au sujet d’une affaire qui risque de créer un tollé. Selon Al Massae, le département d’Abdelouafi Laftit enquête sur l’acquisition suspecte par des anciens ministres, des secrétaires généraux de partis et de hauts responsables de certains biens immobiliers de luxe dans la région de Harhoura, à Rabat.

Une commission de l’intérieur, composée de quatre membres, a inspecté un projet immobilier au niveau de «Sables d’or», construit en béton armé sur une zone marine protégée. Le quotidien a ajouté que les enquêteurs ont minutieusement inspecté les autorisations dudit projet, accordées par la commune de Harhoura dans un temps record.

Un autre projet suspect, à proximité de Sables d’Or, est aussi dans le viseur de l’intérieur. De hauts responsables et de grands politiciens y sont impliqués, d’autant plus qu’ils ont construit un long mur de clôture pour se protéger des regards.

Le quotidien a précisé que les autorités locales ont directement accusé la commune, présidée par l’Istiqlalien Faouzi Benallal, d’avoir accordé des autorisations sans l’aval de l’agence urbaine ou encore des services d’aménagement de la préfecture.

Ces irrégularités concernent trois amicales de logements vue sur mer et des dizaines de villas haut standing voisines.

N.M.

Suggestions d’articles

Météo: début de semaine froid et pluvieux au Maroc

Des chutes de neige, des pluies ou averses localement modérées et un temps froid sont prévus, du lundi 18 au mercredi 20 février, dans plusieurs provinces du Royaume, indique la météo nationale.