Hadj: Les pèlerins astreints à payer les frais à l’avance?

Les représentants des agences de voyage et de tourisme qui participaient mardi à une table ronde avec les représentants des ministères du tourisme et des habous et affaires islamiques, ont reçu une douche froide.

C’est Abdeslam Boutaleb, des habous qui leur a annoncé les nouvelles modalités imposées par les autorités saoudiennes pour effectuer le Hadj. Ainsi, les candidats au pèlerinage doivent normalement s’acquitter de tous les frais inhérents à leur déplacement à l’avance et par virement électronique.

Du coup, les voyagistes se sont insurgés contre cette décision jugée inique et dissuasive, qui priverait, selon eux, des milliers de Marocains de remplir leur devoir religieux. Le représentant des habous, leur a signifié que cette mesure avait été prise déjà l’année dernière. Au vu des relations fraternelles qui existent entre les deux pays, le Maroc en a été exempt.

« Il n’est pas sur que cette générosité s’exprimera encore cette année, puisque l’Arabie saoudite avait, elle-même, effectué les virements nécessaires par anticipation l’année dernière, avant de se faire rembourser », précise Boutaleb.

M.D




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page