H1N1: le mari d’une victime va porter plainte

Le mari de la première des victimes de la grippe A H1N1 a l’intention de faire appel à la justice. En effet, Said Adni, l’époux de la femme décédée à cause de la grippe porcine fin janvier, à l’hôpital Cheikh Khalifa de Casablanca, nous a confirmé cette information.

Said Adni, qui a aussi perdu son bébé malgré une intervention chirurgicale (césarienne) a affirmé à Le Site info que son épouse ne serait jamais morte s’il n’y avait pas eu “négligence”, au niveau d’une clinique de la ville de Fès. Il a souligné que pour éviter le pire, il a été contraint de transférer sa femme enceinte, à Casablanca à l’hôpital Cheikh Khalifa, malheureusement en vain.

Le mari en deuil a fait remarquer que malgré que le personnel médical, au chevet de son épouse, lui ait administrée tous les soins et médicaments nécessaires pour combattre la maladie au virus virulent qu’est le H1N1, sa santé s’est détériorée et la grippe l’a emportée. “Cela aurait pu être évitable si elle avait bénéficié des soins nécessaires dans les 48 heures avant son arrivée à Casablanca”, pense le mari.

Concernant les cas mortels au Maroc, ils ont causé jusqu’à présent 16 décès et le pic de l’épidémie de la grippe A H1N1 semble avoir été dépassé. Cela reste cependant un tracas pour le gouvernement. Le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole officiel du gouvernement Mustapha Khalfi, s’est voulu rassurant: “Le vaccin est disponible et les personnes répondant aux critères d’éligibilité du Ramed en bénéficieront gratuitement.”

M.J.K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

La ville de Safi secouée par un drame

Un terrible drame a secoué la ville de Safi mercredi dernier.