Guichets automatiques: la rupture de liquidité alerte Jouahri

La dernière fête d’Al Adha fut un véritable test pour les guichets automatiques, dont nombreux ont été à court de liquidités. Cette défaillance dans le système du service bancaire fera l’objet d’une rencontre qui devrait réunir le wali de Bank Al-Maghrib Abdellatif Jouahri aux présidents des banques.

Abdellatif Jouahri a déclaré, lors d’un point de presse tenu le mardi 25 septembre, à Rabat après la troisième réunion trimestrielle de BAM pour l’année 2018, qu’une réunion avec les présidents des banques sera tenue en novembre prochain. Objectif: étudier le cas de rupture de liquidité des guichets automatiques pour que cela ne se reproduise jamais à l’avenir.

Selon les chiffres révélés par le wali de la banque centrale, les Marocains ont retiré pendant cette période environ soixante millions de dirhams des guichets automatiques en une journée, un record jamais atteint au Maroc.

Jouahri a imputé cette hausse à la période exceptionnelle de l’Aid, pendant laquelle les fonctionnaires, ainsi que les retraités ont perçu leurs salaires à partir du 16 août dernier. Il a par ailleurs souligné qu’un certain nombre de banques se sont limitées à servir leurs clients refusant de traiter les demandes des clients des autres banques.

Et de préciser que les banques approvisionnaient leurs guichets en liquidité dans la limite de ce qui est garanti par le contrat d’assurance. Mais «l’essentiel est de repérer la faille et envisager la manière dont elle peut être évitée à l’avenir», a assuré Jouahri.

Cette crise de liquidité sans précédent a mis de nombreux marocains dans une situation délicate, vers la fin du mois d’août dernier. A cause des guichets avares, ils étaient incapables de subvenir aux besoins de la fête d’Al Adha.

Hassan Manyani




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page