Grosse arnaque à Jamaa El Fna: deux restaurants épinglés

Les additions trop salées de restos et autres cafés et hôtels touchent le portefeuille des clients, ainsi grugés, et aussi leur santé. L’abus de sel, comme on le sait, provoquant calculs rénaux, maladies cardio-vasculaires et ostéoporose (maladie affectant le squelette).
Et si à Agadir, on n’a pas encore sévi, à notre connaissance, à l’encontre d’un certain hôtel de la côte fourguant la bouteille d’eau minérale à 100 DH, les autorités compétentes de la ville ocre ont eu la main lourde.
Ainsi, rapporte le quotidien Al Akhbar de ce jeudi, l’autorisation d’exercer a été définitivement retirée à deux établissements de la place Jamaa El Fna. Pour quelle raison? Eh bien, l’un des restos a osé facturer un dîner servi à des touristes étrangers à…5000 dirhams! Oui, vous avez bien lu: CINQ mille dirhams pour un simple repas à la place Jamaâ El Fna! Même au Fouquet’s, sur les Champs Elysées,”la plus belle avenue du monde”, on mangerait à moins! Dans ce restaurant parisien réputé à l’international, les prix des menus commencent à 78 euros (aux environs de 850 DH)!
De surcroît, les touristes grugés ne se sont pas laissés faire. Ils ont exigé les détails de cette addition des plus salées. Le propriétaire du resto, ne se sachant pas filmé, a alors honteusement marchandé pour arriver à pigeonner ses clients de 3000 DH qu’ils avaient en poche. La vidéo que ces touristes n’ont pas manqué de publier sur les réseaux sociaux ne va sûrement pas rendre service ni à la place Jamaâ El Fna, ni à la ville ocre, ni au Maroc!
Le rapport établi par une commission de la wilaya de la Région de Marrakech-Safi est des plus accablants. Il s’en est suivi la suppression définitive des autorisations aux deux établissements. Et ce, vu les graves conséquences néfastes que de tels abus ont sur le secteur touristique.
De même que cinq autres établissements de restauration ou de jus d’orange de la place Jamaâ El Fna ont été interdits d’activités par une commission mixte de contrôle des prix et de qualité des produits. Cette fermeture a eu pour cause la hausse des prix pratiqués, le harcèlement des touristes, ainsi que le non-respect des conditions d’hygiène.
Ladite commission, ajoute la même source, a également adressé 70 avertissements aux propriétaires de kiosques de restauration de la place mythique. Le non respect des conditions élémentaires d’hygiène et celui de l’espace réservé à chacun ont été pointés par les autorités. Et les contrevenants ont été sommés d’améliorer leur façon de garder les denrées alimentaires et de protéger celles qui sont exposées à l’air libre.
Espérons que cela servira de leçon à d’autres qui usent et abusent des mêmes comportements inadmissibles!
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech accueille la Conférence de la Fédération Afro-Asiatique d’Assurance et de Réassurance

Sous le Haut Patronage du roi Mohammed VI, la 26ème Conférence de la Fédération Afro-Asiatique d’Assurance et de Réassurance (FAIR) se tiendra à Marrakech du 23 au 25 Septembre 2019.