Gros cambriolages à Meknès: ce que la DGSN a découvert

Le service préfectoral de la police judiciaire de Meknès a interpellé, mercredi soir, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), sept individus, âgés entre 23 et 59 ans, qui sont accusés d’appartenir à une bande criminelle spécialisée dans le cambriolage des appartements.

Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que les mis en cause, dont certains ayant des antécédents judiciaires, sont impliqués dans le vol par effraction commis dans plusieurs appartements situés dans différents quartiers de la ville de Meknès, indique un communiqué de la DGSN. Le dernier cambriolage a visé le logement d’une employée d’un cabinet d’avocat qui a perdu un montant de 97.000 DH, ainsi que d’autres objets et effets personnels.

Les perquisitions menées par les services de sécurité dans les domiciles des prévenus ont permis la saisie de trois voitures légères et d’une moto, outre des armes blanches, dont un sabre, ainsi que des cagoules, des gants et du matériel utilisés dans cet acte criminel, ajoute la même source.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider toutes les ramifications possibles des activités de cette bande criminelle et l’arrestation des autres complices, conclut la DGSN.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: des traiteurs dans le collimateur de la police

Des éléments de la police judiciaire ont dans leur viseur plusieurs traiteurs et d'autres propriétaires de salles de fêtes, aux environs de la capitale économiques.