Grève: les routiers menacent de paralyser l’économie du Maroc

A en croire Al-Massae qui rapporte l’information dans son édition de vendredi, les professionnels du transport routier du Maroc, auraient adressé une lettre de rappel au chef du gouvernement, au ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, au ministre de l’Intérieur et au ministre du Travail et des Affaires sociales.

Par la présente, les professionnels des transports ont tenu à alerter ces secteurs ministériels sur les conséquences d’un manque de considération envers leurs exigences. La réunion prévue par le département de tutelle avec les représentants des syndicats des transporteurs et des professionnels du transport routier n’a finalement pas eu lieu.

On se souvient qu’à la fin du mois d’octobre, il avait été décidé suite à un mouvement de grève d’une dizaine de jours, la création d’un comité afin de faire face au problème de la charge, (relèvement du seuil de tonnage ) et d’un second comité chargé de traiter les problèmes liés à la hausse du carburant (réduction des prix du gasoil pour ce secteur).

Ne voyant encore rien venir, les professionnels du transport routier menacent de reprendre un mouvement de grève dans les prochaines semaines et de paralyser l’économie si le gouvernement ne tient pas à ses engagements. En attendant une prise de contact qui permettrait de trouver des solutions à ces problématiques et qui tiendrait compte des revendications relatives au secteur, les professionnels du secteur des transports routiers se préparent à une nouvelle grève nationale.

M.J.K.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page