Accusé de pédophilie, Mohamed Yatim sort de son silence

La scène marocaine ne désemplit pas d’affaires sulfureuses. Un enseignant et activiste de Beni Mellal a posté sur les réseaux sociaux une vidéo où il accuse ouvertement Mohamed Yatim, le dirigeant du Parti de la Justice et du Développement, ex-secrétaire général du syndicat l’UNTM et actuel vice-président de la Chambre des représentants, d’avoir abusé de ses élèves lorsqu’il enseignait dans la capitale du Tadla.

D’ailleurs, précise cet enseignant, des procès verbaux ont été dressés sur un certain nombre de ces affaires et se trouvent, d’après lui, dans les archives de la police judiciaire. Et d’ajouter qu’à l’époque, et au vu d’un certain nombre de circonstances, Mohamed Yatim a été muté vers une autre destination.

Mohamed Yatim a formellement démenti toutes ces informations. Dans une déclaration au site Al Yaoum 24, l’intéressé a dit qu’il n’avait jamais enseigné à des écoliers, puisqu’il a toujours été enseignant dans des lycées où les élèves avaient presque le même âge que lui. « On ne va pas en faire toute une histoire…le monsieur qui m’accuse ne mérite même pas de réponse », précise -t-il.

Des associations de défense des droits des enfants, notamment « Matkich waldi » (Touche pas à mon enfant) se sont saisies de cette information pour interpeller le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, afin qu’il ouvre une enquête à ce sujet.

Dans un communiqué publié sur le site du PJD, Mohamed Yatim a affirmé qu’il avait l’intention de poursuivre en justice l’homme de la vidéo pour propos mensongers et diffamation.

T.J.

LIRE AUSSI: Ilyas El Omari dénonce les accusations portées contre Yatim




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page