Grave accident d’ouvrières agricoles dans la région de Larache

Les fraises sont désormais disponibles dans les marchés marocains presque 6 mois sur 12. Mais à quel prix? Ce sont des milliers d’ouvrières agricoles qui sont chargées de les cueillir dans les champs du Gharb et de la région du Loukos. Et c’est justement une vingtaine d’entre elles qui ont été victimes d’un grave accident sur la route secondaire longeant la zaouiya de Moulay Abdessalam. Rassemblées à l’aube et transportées comme du bétail dans des camions, ces ouvrières travaillent à la journée pour une poignée de dirhams.

Jeudi au petit matin, le camion qui les menait vers les champs a perdu l’équilibre et s’est renversé, dit-on, à cause des mauvaises conditions climatiques. Mais il faut y voir la précipitation des transporteurs à vouloir « déverser » le premier contingent de ces « esclaves » des temps modernes pour aller en chercher d’autres.

Les victimes ont été évacuées vers l’hôpital provincial de Larache pour y recevoir les soins nécessaires. Certaines ouvrières ont subi des fractures sérieuses et multiples qui les empêcheront de renouer avec leur activité. Et puisqu’elles ne sont ni assurées et ne bénéficient pas de couverture sociale, leur sort est scellé.

T.J.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page