Grande inquiétude sur un vol de Royal air Maroc

Tanger est de temps en temps secouée par des vents violents. C’est un vol de la compagnie nationale qui en a été victime et l’avion a été obligé de changer de cap.

Le vol AT 623 de la compagnie nationale en provenance de Djeddah et à destination de Tanger a donné bien du souci aux familles et proches des 220 pèlerins qui revenaient au pays après avoir accompli le Hadj. En effet, le Boeing 767 qui s’approchait de la ville de Tanger n’a pas été autorisé à atterrir à l’aéroport Ibn Batouta à cause des mauvaises conditions climatiques.

Le commandant de bord a reçu l’ordre de mettre le cap sur l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Or, ce changement n’a pas pour autant été annoncé aux familles qui se sont inquiétées du retard sans en comprendre les raisons.

Ce n’est que lorsque l’avion est sorti de la zone de turbulences, que les responsables ont diffusé l’information. Et une fois à Casablanca, les passagers ont été transbordés dans un Boeing 747 réputé plus résistant aux mauvaises conditions climatiques.

En fin de compte et après un retard de plusieurs heures, les pèlerins ont regagné la ville du détroit et retrouvé les leurs dans une bonne ambiance.

Contacté par nos soins, le responsable du département communication de Royal air maroc a confirmé l’incident, indiquant que c’était une mesure de précaution pour assurer la sécurité des passagers et de l’appareil.

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page