Grande émotion à Casa pour les funérailles de Abdelmajid Dolmy (VIDEO)

Les funérailles de feu Abdelmajid Dolmy, décédé jeudi soir à l’âge de 64 ans, se sont déroulées, vendredi à Casablanca.

Après les prières d’Addohr et du mort, le cortège funèbre conduit par Yassir Znagui et Abdellatif Menouni, conseillers du Roi Mohammed VI, s’est dirigé vers le cimetière Achouhada où le défunt a été inhumé, dans un climat de forte émotion et de deuil, en présence notamment de membres de sa famille, des ministres de l’Intérieur et de la Jeunesse et des Sports, Abdelouafi Laftit et Rachid Talbi Alami, du wali de la région Casablanca-Settat et de plusieurs autres personnalités.

À cette occasion, l’assistance a déclamé des versets coraniques et élevé des prières pour le repos de l’âme du disparu, implorant le Tout-Puissant de l’accueillir dans son vaste paradis parmi les martyrs et les vertueux et de lui accorder ample rétribution pour les bonnes œuvres qu’il a accomplies au service de son pays.

Elle a également prié Dieu de préserver le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, de lui accorder santé et longue vie et de combler le Souverain en les personnes du Prince héritier Moulay El Hassan, du Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre Famille royale.

L’assistance a également imploré le Tout-Puissant de répandre sa miséricorde et sa bénédiction sur feu Mohammed V et feu Hassan II, que Dieu ait leur âme.

Le Roi Mohammed VI avait adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de l’ancien international Abdelmajid Dolmy.

Dans ce message, le Roi affirme avoir appris avec une profonde émotion et une grande affliction la triste nouvelle de la disparition de ce joueur de talent.

Avec la disparition de Dolmy, ajoute le message, « le Maroc a perdu l’un de ses meilleurs footballeurs, reconnu pour ses grandes performances durant plus de 20 années, que ce soit au sein du club du Raja de Casablanca ou parmi la génération dorée de l’équipe nationale, au cours des années 70 et 80 du siècle dernier. Le défunt a été ainsi l’exemple du grand sportif, grâce à son talent et ses qualités techniques ce qui lui a valu le surnom de Maestro, ainsi qu’à son engagement, son calme, son esprit sportif et sa grande combativité ».

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page