Le gouverneur de Melillia appelle le Roi Mohammed VI à régler le problème des mineurs clandestins

Face à l’intensification du phénomène de l’émigration vers Sebta et Melillia de plusieurs centaines d’enfants et d’adolescents qui s’y trouvent en situation irrégulière, le gouverneur du préside occupé de Melillia, Juan José Imbroda, a déclaré devant les élus de la ville que si le Roi du Maroc et le gouvernement avaient été au courant de la situation de ces enfants, ils l’auraient réglée.

Il n’a pas hésité à avancer des chiffres alarmants à ce sujet. Selon lui, plus de 600 enfants errent dans les ruelles de Melillia et plus de deux cents dans celles de Sebta, refusant d’être hébergés dans les Centres d’accueil de ces deux villes. Cette situation provoque un réel malaise au sein de la population, d’autant plus que certains cas d’agressions et, même, de meurtres ont été enregistrés.

Le dernier en date est l’agression mortelle perpétrée à Sebta par trois jeunes clandestins contre un homme originaire de Tétouan. Cette agression a indigné la population qui a organisé une manifestation de protestation pour demander plus de sécurité et pour trouver une solution à ce phénomène.

A noter que dernièrement, les polices du Maroc et de l’Espagne postées à la frontière ont démantelé plusieurs réseaux de trafic de bébés acheminés aux présides et abandonnés sur les trottoirs des deux villes. De même que plusieurs personnes ont été arrêtées pour avoir facilité l’émigration clandestine d’enfants mineurs vers les présides occupés.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page