GMT+1: reprise des classes sous haute tension au Maroc (Vidéo)

Après quelques jours de vacances, les élèves ont repris ce mercredi 7 novembre les chemins de l’école dans une ambiance pour le moins tendue à cause de la décision du ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de changer les horaires scolaires.

Une source de Le Site info a confié que plusieurs parents ont décidé de ne pas ramener leurs enfants à l’école, en guise de protestation contre le maintien de l’heure d’été au Maroc et le changement des horaires des écoles lourdement critiqué depuis son annonce.

A Azilal, les élèves du lycée Abdelaziz Batimoulilt ont tenu un sit in devant l’établissement pour contester la décision du gouvernement. Ils ont même décidé de boycotter l’école jusqu’à ce que l’Exécutif revienne sur sa décision. «El Othmani dégage !», ont-il scandé lors du sit in.

Dans une déclaration à Akhbarona, plusieurs élèves ont assuré qu’ils doivent parcourir quotidiennement une longue distance pour rejoindre leur lycée, ajoutant que l’heure d’été affecte lourdement leur santé mentale et physique.

Par ailleurs, le président de la Rabita de l’enseignement privé au Maroc Abdeslam Ammour a assuré, pour sa part, à Le Site info que les élèves du privé ont rejoint ce mercredi à 8h les bancs de l’école dans des conditions normales, ajoutant que plusieurs directeurs d’écoles lui ont affirmé que la reprise des classes s’est bien passée.

Il a également précisé que les responsables pédagogiques des écoles ont contacté les parents des élèves pour leur annoncer les nouveaux horaires afin d’éviter toute confusion.

En parallèle, le président a souligné que la Rabita adoptera les horaires qui correspondront aux parents au cas où les protestations contre les nouveaux horaires continuent, à condition, toutefois, que l’emploi du temps exigé par le ministère soit respecté.

Rappelons que le ministère de l’Éducation nationale a annoncé l’adoption, à partir du 12 novembre, de formules adaptées pour les horaires scolaires, selon les milieux rural et urbain et les différents cycles, avec un retour à l’horaire normal en période de printemps.

Pour le cycle primaire dans le milieu urbain, deux formules seront mises en œuvre. La première (une salle pour chaque enseignant) comprend deux séances de 9h à 13h et de 15h à 17h, de lundi à vendredi, alors que la séance matinale de mercredi est fixée de 9h à 13h. Dans la deuxième formule (une salle pour deux enseignants), qui s’étend de lundi à samedi, le premier groupe aura des cours de 9h à 11h30 et de 13h30 à 15h30, alors que pour le deuxième, les horaires sont 11h30-13h30 et 15h30-17h30.

Concernant le cycle primaire dans le milieu rural, deux formules sont également prévues. La première (une salle pour chaque enseignant) s’étend de lundi à vendredi et porte sur un horaire continu de 9h à 15h, avec au moins une demi-heure entre les séances matinale et de l’après-midi. Dans la deuxième formule (une salle pour deux enseignants), les cours auront lieu de lundi à samedi, sur deux séances, l’une de 9h à 13h30 et l’autre de 13h30 à 18h.

Dans l’enseignement secondaire avec ses cycles collégial et qualifiant, deux formules seront en vigueur. La première est fixée à 9h-12h et 14h-18h et la deuxième de 9h à 13h et de 15h à 18h et ce, sous réserve des dispositions de la note 43 du 22 mars 2006 relative à l’organisation des cours dans l’enseignement secondaire.

Ces formules peuvent être adaptées aux spécificités des différents milieux (urbain/rural), note le communiqué, ajoutant que les conseils de gestion en milieu rural sont habilités à retenir les formules adéquates et que les horaires du vendredi peuvent être aménagés suivant les spécificités régionales.

Noura Mounib

https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=1YDd3rQOInw

 

 

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page