GMT+1: des jeunes de Rabat saccagent des voitures (VIDEO)

Rabat est en ébullition à cause des manifestations tenues ce lundi 12 novembre depuis 8h par des élèves pour protester contre le maintien de l’heure d’été et le changement des horaires scolaires. Par malheur, tout a dérapé et les protestations des élèves issus de différents lycées de la capitale ont été marquées par de terribles actes de vandalisme. Selon nos informations, plusieurs biens publics et de nombreuses voitures ont été saccagés par ces jeunes aux alentours du Parlement. Ils ont même tenté de brûler un drapeau.

Le militant Abdelali Errami n’a pas manqué d’exprimer son regret suite à ce chaos qu’a connu Rabat aujourd’hui, appelant les élèves à plus de retenue. «Les responsables de cette hécatombe doivent réagir. Ces actes sont déplorables. Ils ont brûlé un drapeau, utilisé des termes grossiers, se sont échangés des jets de pierres et en sont venus aux mains. Qui est derrière cet abandon ?», a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Il a ainsi appelé le Chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani à intervenir d’urgence, le priant de ne pas utiliser les élèves du Royaume dans les conflits politiques. «Des cours ratés, des élèves qui manifestent hors leurs établissements, boycottant leurs classes pour protester devant le Parlement. Sauvez ce pays de la déperdition», a demandé Errami.

A noter que les protestations des élèves de Rabat ont bloqué la circulation du tramway pendant plus de 20 minutes après avoir investi les voies.

Noura Mounib

Suggestions d’articles

Après la décision du Maroc, des pays expriment leur intérêt pour la CAN 2019

Le Maroc a annoncé qu'il ne se portera pas candidat à l'organisation de la CAN 2019.