GMT+1: après la colère, le calme est revenu à Rabat

La ville de Rabat, où les élèves ont tenu lundi plusieurs manifestations pour protester contre le maintien de l’heure d’été et le changement des horaires scolaires, est revenu ce mardi 13 novembre à son calme habituel.

Selon le président de la fédération nationale des associations des parents d’élèves Abdelali El Barrak, le wali de Rabat Salé Kénitra Mohamed Mhidiya s’est réuni lundi 12 novembre avec des représentants de la fédération, le directeur de l’académie de Rabat-Salé-Kénitra Mohamed Aderdour et le délégué régional du ministère de l’Education nationale Mohamed Ait Wadif. Objectif : trouver des solutions efficaces pour calmer la colère des élèves.

«Lors de cette réunion qui s’est tenue de 17h à 20h, le Wali a donné ses instructions pour ne pas utiliser la violence contre les élèves, appelant à leur laisser toute la liberté pour s’exprimer», a-t-il confié à Le Site info.

El Barrak a également qualifié les manifestations qui ont eu lieu à Rabat de «normales», par rapport à ce qui s’est passé dans d’autres villes. «Les élèves ont exprimé leur refus de l’heure d’été et ont quitté les lieux en fin de journée. Aucun acte de vandalisme, de destruction de biens publics ou d’agression n’a été enregistré», a précisé le président.

En parallèle, il a assuré que la fédération des associations des parents d’élèves a veillé à ce que les élèves rejoignent leurs classes ce mardi. «Aucune manifestation n’a eu lieu aujourd’hui à Rabat et à Salé comme vous pouvez le constater», a-t-il ajouté.

R.T.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page