Généralisation de la protection sociale: le Maroc cité en exemple

Le grand chantier de généralisation de la protection sociale que le roi Mohammed VI a lancé mercredi constitue un modèle à suivre à l’échelle du continent africain, a affirmé l’analyste et politologue rwandais, Dr. Ismaël Buchanan.

« Il s’agit d’un grand pas vers une justice sociale pragmatique, fondée sur la solidarité, l’équité et le respect des droits des citoyens. Ce vaste projet devrait être suivi de près par les pays africains souhaitant réussir une mutation socio-économique et jeter les bases d’un développement sain et durable », a souligné le professeur des sciences politiques à l’Université du Rwanda (UR), en réaction au lancement de ce projet lors d’une cérémonie présidée par le Souverain.

Pour ce politologue, la généralisation de la protection sociale offre des avantages indéniables en termes de développement durable, de promotion de la santé, de stimulation de l’emploi, de réduction de la pauvreté et de renforcement des capacités humaines.

« Les pays du contient désirant répondre aux aspirations de leurs peuples doivent tirer profit de l’expérience marocaine dans ce domaine vital », a-t-il dit, ajoutant qu’ »en lançant ce projet social inclusif, qui cible près de 22 millions de personnes, le Royaume a franchi un pas décisif vers la consolidation des droits de l’Homme ».

« Ce chantier royal, qui place le citoyen au cœur des politiques publiques, vise clairement à approfondir les liens de solidarité entre toutes les composantes de la société marocaine mais aussi à accompagner le dynamisme économique », relève-t-il.

Par ailleurs, ce consultant auprès d’organisations régionales et internationales a fait observer que le lancement du chantier de la généralisation sociale dans le Royaume intervient quelques mois après un discours du Souverain qui prônait la couverture sociale pour tous les Marocains.

Rappelons que le roi Mohammed VI a présidé, mercredi, la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale et de signature des premières conventions y afférentes.

Ce chantier royal, qui bénéficiera dans un premier temps aux agriculteurs, artisans et professionnels de l’artisanat, aux commerçants, professionnels et prestataires indépendants soumis au régime de contribution professionnelle unique (CPU), au régime de l’auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité, devra s’étendre, dans un second temps, à d’autres catégories dans la perspective de la généralisation effective de la protection sociale à tous les citoyens.

M.S. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page