Gendarmerie royale: Haramou contine l’assainissement

Le général de division Mohamed Haramou, patron de la gendarmerie royale, continue sa double mission, désormais connue de tous: faire le ménage dans la maison et, en même temps, insuffler du sang neuf.
Ces nouvelles décisions, selon le quotidien Al Massae de ce jeudi 29 mars, font suite à l’annonce de l’état-major général de la gendarmerie royale d’appels d’offres publics en vue de la modernisation de l’institution militaire. Ainsi, Mohamed Haramou a limogé des officiers de grade de colonel et de lieutenant, alors que d’autres hauts responsables ont été priés de rejoindre l’état-major, à Rabat, sans qu’aucune fonction déterminée ne leur soit confiée.
Ces limogeages et mutations ont concerné des officiers du temps où le général Hosni Benslimane était à la tête de la gendarmerie royale, précise le journal, et exerçaient au service du budget.
Ben Brahim

Articles similaires

Suggestions d’articles

Fès: les gendarmes intraitables quant au respect de l’état d’urgence sanitaire

Les éléments de la Gendarmerie Royale relavant du Commandement régional de Fès sont à pied d’œuvre pour veiller au strict respect de l’état d’urgence sanitaire...