Gaza: le Maroc dénonce les tirs de l’armée israélienne

Le Maroc a condamné jeudi avec force les tirs de l’armée israélienne contre les participants à des manifestations pacifiques le long de la frontière avec la Bande de Gaza, faisant plusieurs dizaines de morts et des centaines de blessés parmi les citoyens palestiniens.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a indiqué, lors d’un point de presse avec son homologue espagnol Alfonso Dastis, en réponse à une question sur la position du Maroc sur les derniers événements à Gaza, que le Maroc condamne vigoureusement l’utilisation excessive de la force contre des civils palestiniens désarmés, réaffirme son rejet total de ce comportement dangereux contraire au Droit international et appelle au calme et la fin de ces pratiques d’escalade inacceptables, qui ne font qu’empirer la situation.

Le Royaume du Maroc déplore ces événements tragiques, qui ont coûté la vie à des manifestants civils qui protestaient pacifiquement, notamment contre le transfert de l’ambassade américaine à Al Qods, a ajouté le ministre.

Concernant ce transfert, le ministre a rappelé le message adressé par le roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, président du Comité Al Qods, au président de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas, où le Souverain a réaffirmé son rejet de cette démarche unilatérale contraire au Droit international et aux résolutions du Conseil de sécurité.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Remaniement: qui succédera à Anas Doukkali, ministre de la Santé?

L'imminent remaniement ministériel augure de plusieurs innovations, dont la réduction du nombre des ministres et la suppression des secrétariats d'Etat.