Gaz propane: une crise de plus au détriment des Marocains

La crise engendrée, dans les foyers marocains, par la pénurie des bonbonnes de gaz butane, ne fait qu’augmenter. Surtout, après la dernière augmentation des prix et, actuellement, suite au refus de plusieurs épiciers d’en vendre à leurs clients.

Ledit refus est expliqué par l’interdiction des autorités d’exposer les bonbonnes de gaz butane devant les épiceries, dans le but de libérer l’espace public, illégalement occupé, rapporte le quotidien Al Massae.

Ainsi, de nombreux commerçants, dans plusieurs villes du Royaume, ont reçu cet avis d’interdiction, alors qu’ils ne voient pas une solution autre où entreposer les bonbonnes de gaz  propane.

De son côté, le vice-président du Syndicat national des commerçants et professionnels estime que cette mesure ne peut que refaire vivre la même crise causée auparavant par le ministère de l’Intérieur qui avait pris une décision similaire. Et ce, sans apporter d’alternative à cette problématique, a déploré Hassan Sallam, dans une déclaration au journal arabophone.

Et de prévenir que cette interdiction aura pour conséquence, au détriment des citoyens, d’inciter les commerçants à ne point vendre les bonbonnes de gaz propane. Produits, précise Sallam, dont le bénéfice ne dépasse guère 1,40 DH pour chaque bonbonne vendue!

L.A. (avec M.T.)

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page