Fuites du bac: la DGSN arrête 53 personnes

Cinquante-trois personnes ont été arrêtées, mercredi, par les services de la Police judiciaire dans nombre de villes marocaines pour leur implication présumée dans des actes de fraude aux examens, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Ces arrestations ont concerné 22 administrateurs de pages et sites de chat sur les réseaux sociaux pour faciliter la fuite des épreuves et des réponses des examens en contrepartie de sommes d’argent, explique la DGSN, précisant que 31 autres personnes ont été interpellées pour leur implication dans des actes de fraude aux examens.

Les investigations menées sur ces affaires se sont soldées par la saisie d’équipements informatiques et de supports électroniques destinés à faciliter les opérations de triche, dont 19 téléphones portables, 17 lentilles audio, 4 ordinateurs, 3 unités centrales, une tablette électronique et 3 puces mémoire informatique, note le communiqué, relevant que les équipements saisis ont été remis aux laboratoires d‘analyse des traces numériques pour les soumettre à l’expertise technique nécessaire.

Les mis en cause ont été soumis à une enquête judiciaire, menée sous la supervision des parquets généraux compétents, alors que les opérations proactives se poursuivent en vue de détecter et de lutter contre toute tentative de fuite des épreuves.

(avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page