France: prison avec sursis pour le Marocain qui a perturbé le cortège royal

Le Marocain qui avait perturbé le cortège royal en France a été reconnu coupable ce mercredi par le tribunal de Meaux.

Il a finalement été condamné à quatre mois de prison avec sursis, ainsi qu’à une suspension de permis de conduire pour six mois.

Rachid, 39 ans, avait perturbé en septembre dernier le cortège royal, à Paris. Clamant son innocence, le mis en cause, selon une source de Le Site info, a assuré qu’il voulait parler au roi Mohammed VI au sujet des conditions déplorables de son père, un militaire dans l’armée marocaine, aujourd’hui retraité.
Le procureur général avait sollicité une peine de prison de cinq mois avec retrait du permis de conduire il y a quelques jours. 
Pour rappel, Rachid avait foncé avec sa voiture en direction du cortège royal, un acte que la justice française avait qualifié « d’attaque armée ».

Rachid avait déjà agressé, selon une source judiciaire, l’un des gardes du corps du roi à Betz, lui causant plusieurs blessures au niveau de la tête. La même source révèle que le ressortissant marocain avait également été arrêté dans le passé pour tentative d’introduction par effraction dans la résidence royale.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d’une mission d’observation

La Ligue des Etats arabes a nommé le diplomate marocain Ahmed Rachid Khattabi à la tête de sa délégation chargée d'observer les élections sénatoriales égyptiennes, dont le premier tour se tiendra les 11 et 12 courant.