Forte présence marocaine au 12e Forum social mondial de Montréal

La 12e édition du Forum social mondial (FSM) de Montréal s’est ouverte, mardi, par une grande marche marquée par une forte présence des participants marocains qui ont défilé aux côtés de milliers d’hommes, femmes et jeunes venus des quatre coins du monde et représentant plusieurs mouvements sociaux.

Représentant des associations marocaines actives au Canada, des ONG et des organisations syndicales et de la société civile venues du Maroc, les participants marocains à cette marche cosmopolite, qui a débuté au parc La Fontaine, ont saisi cette occasion pour réaffirmer à voix haute la marocanité du Sahara et dénoncer les manœuvres ourdies par les ennemis de l’intégrité territoriale du royaume.

Lors de cette marche inaugurale de ce conclave planétaire, brandissant les drapeaux marocains et entonnant l’hymne national, ils ont clamé leur attachement viscéral à chaque grain de sable du Sahara marocain, ont tenu à réitérer le consensus national autour de l’intégrité territoriale du royaume et à dénoncer les conditions inhumaines intolérables dans lesquelles vivent leurs frères Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf.

Scandant des slogans patriotiques à la gloire de Mohammed VI et du Sahara marocain, ils ont également dénoncé les graves violations des droits de l’homme, les pratiques et les mauvais traitements infligés aux séquestrés dans les camps de la honte par les milices du Polisario, sous le regard protecteur d’Alger, et appelé à leur libération immédiate pour regagner la mère patrie.

Plusieurs de ces militants associatifs ont affirmé que le Forum social mondial leur offre une nouvelle tribune pour battre en brèche les thèses séparatistes fallacieuses et les canaux de propagande du Polisario et de son parrain algérien qui cherchent à faire perdurer le statu quo et à nuire aux efforts inlassables et concrets consentis depuis des années par le royaume pour parvenir à une solution juste à ce dossier, sur la base du plan d’autonomie sous souveraineté marocaine.

Dans ce sens, ils ont indiqué que plusieurs des activités programmées par le tissu associatif marocain dans le cadre du FSM de Montréal permettront de mettre à nu l’instrumentalisation, par le régime algérien et sa création le Polisario, du conflit artificiel autour du Sahara marocain et de sensibiliser les délégations étrangères participantes à cette manifestation au calvaire et au drame humanitaire que vivent les séquestrés dans les camps de Tindouf depuis plusieurs décennies.

Ces rencontres et panels, ont-ils ajouté, seront aussi l’occasion de mettre en exergue la régionalisation avancée à laquelle a adhéré le Maroc pour mettre un terme à ce différend qui n’a que trop duré et qui hypothèque l’avenir de la région du Maghreb faisant face à de grands enjeux d’ordre sécuritaire et socio-économique, et de jeter la lumière sur les réalisations accomplies dans tous les domaines dans les provinces du sud du royaume.

A la fin de cette marche, les participants ont gagné la place des festivals, au coeur de la métropole, où ils ont assisté à un concert agrémenté de plusieurs chants, danses et chorégraphies, plaidant en faveur du changement et d’un monde meilleur fondé sur les valeurs de paix, de solidarité, de tolérance, de justice sociale et d’égalité.

(Avec MAP)

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page