Formation professionnelle: gratuité pour les pauvres, mais pas pour les riches

La nouvelle stratégie nationale de la formation professionnelle, exposée mercredi 30 mars à Rabat, inclut de grandes innovations…

En effet, les étudiants de familles aisées qui suivront cette formation devront à l’avenir payer les frais d’inscription ainsi qu’une partie des frais d’études. Ceci étant, la gratuité sera toujours de mise pour les étudiants issus de familles dans le besoin, affirme le quotidien arabophone Al Massae.

Le chef du gouvernement a présenté le recours à la formation professionnelle comme un moyen direct et efficace d’accéder à l’emploi.  Pour lui, « le secteur public ne peut employer tout le monde. La formation aux métiers et à l’artisanat est le meilleur moyen pour la création de la richesse ».

Signalons que cette stratégie s’est fixée plusieurs objectifs, entre autres la formation de 10 millions de citoyens et citoyennes. Elle s’est aussi assignée comme mission d’améliorer la compétitivité des entreprises à travers la formation de 20% des employés chaque année et de 50% des stagiaires dans le milieu professionnel à partir de l’an 2021.

Par ailleurs, et pour la première fois, cette stratégie s’appuie sur un plan de formation pour les jeunes âgés de 10 à 14 ans. Cela permettra la prise en charge des enfants qui abandonnent tôt l’école et préviendra la déperdition scolaire.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page