Le fondateur de la Chabiba islamiya accuse Benkirane de vouloir renverser la monarchie

Abdelkrim Moutea ne s’exprime presque jamais au sujet des affaires politiques du Maroc. Cette fois-ci, il n’y va pas par quatre chemins pour porter une accusation grave à l’encontre du PJD. 

C’est une accusation très grave qui risque de chambouler bien des données de la scène politique marocaine. Elle émane du fondateur de l’organisation de la Chabiba islamiya, Abdelkrim Moutea, qui vit en exil depuis l’assassinat du leader ittihadi, Omar Benjelloun.

Ce patriarche, dont l’un des disciples n’est autre que Abdelilah Benkirane, a posté sur son compte Facebook un message d’une gravité extrême. En effet, Moutea accuse Benkirane de tout faire pour renverser la monarchie au Maroc. Il déclare que son discours sur « attahakkoum » et son insistance à le combattre ne sont qu’une tentative de déstabiliser la monarchie.

Le site barlaman.com publie d’ailleurs une copie de la lettre où il écrit notamment que « Benkirane ne fait qu’exécuter un plan diabolique qu’un Etat bien connu avait élaboré, il y a longtemps, et qui tend à élargir sa mainmise sur les rouages de l’Etat, en vue d’affaiblir la monarchie et la renverser dans une ultime étape ».

Abdelkrim Moutea a tenu à préciser qu’il ne voulait pas débattre de la politique intérieure du Maroc ni s’exprimer au sujet des confrontations politiques entre les partis, « si ce n’est qu’Ilyas El Omari, le secrétaire général du PAM, a cité mon nom, lors d’une conférence donnée au sein de l’association Damir et au cours de laquelle, le concept de «attahakkoum» m’a été attribué et que je l’aurais utilisé en 1971. Or, tout le monde sait que le concept que j’ai toujours utilisé est « Al istbdad » (Despotisme) », affirme Moutea dans son post.

T.J


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page