Fizazi tacle Malika Mezzane, la poétesse qui veut égorger les arabes (VIDEO)

Tout le monde ne parle que de cette femme. La dénommée Malika Mezzane, « poétesse, prof d’arabe, d’enseignement religieux et de… philosophie ». Cette personne, si « érudite », n’a rien trouvé de mieux que de menacer d’égorger « tous les Arabes d’Afrique du Nord ».

Dans son ignoble vidéo, mêlant un galimatias bizarroïde d’arabe classique, de dialecte égyptien et de darija marocaine, cette « passionaria » improvisée, se réclamant unilatéralement de l’amazighité, et s’exprimant dans un piètre charabia, s’en prend aux Irakiens et aux Nord Africains. Menaçant ces derniers de génocide, d’extermination par égorgements, cette femme au visage austère et non avenant, milite pour l’indépendance des Kurdes. Et elle avait même osé proposer, dans un précédant post sur les réseaux sociaux, ses bons et loyaux services… sexuels aux combattants peshmargas, comme repos des guerriers dans leur lutte contre « l’oppresseur irakien ».

Ces élucubrations, aussi graves que dangereuses, de Malika Mezzane n’ont pas manqué d’interpeller les internautes, dont nos compatriotes amazighs, excédés par les outrances de celle qui se dit prête à s’allier au Diable dans son appel au meurtre ridiculeusement donquichottesque à l’encontre des Arabes de tout bord.

Cheikh Fizazi est également entré en lice pour dénoncer « la folie, l’inculture de cette femme » et exprimer le « dégoût’ qu’elle lui inspire. Et c’est dans une vidéo qu’il dénonce violemment le racisme et l’appel à la haine. S’appuyant sur des versets du Saint Coran et de hadiths du Prophète, Fizazi rappelle les appels à la fraternité que prône l’islam et l’égalité qu’il privilégie entre tous les hommes, quelles que soient leur race, couleur et appartenance.

Larbi Alaoui

https://www.youtube.com/watch?v=SwJVFYGEk5g


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page