Fizazi: « Agresser un déjeuneur pendant Ramadan, c’est compréhensible »

Comme chaque Ramadan, le sujet des « déjeuneurs » refait surface, provoquant la colère d’un grand nombre de Marocains qui estiment que « leur foi sera ébranlée » en voyant quelqu’un manger pendant la journée.

Mohamed Fizazi, l’un des cheikhs marocains les plus célèbres, n’y va pas de main morte avec ce genre de personnes. Dans une déclaration à Le Site info, il a estimé que faire le Ramadan rentre dans le cadre de la liberté individuelle, ajoutant qu’obliger quelqu’un à jeuner ou à prier est «totalement absurde».

«Chacun est libre de ses choix, à condition qu’il respecte les autres. Il est clair que les déjeuneurs ne doivent pas manger en public pendant le mois sacré», a tranché le cheikh, ajoutant que tout Marocain est libre de « boire de l’alcool, de manger et de faire l’amour chez lui pendant Ramadan ».

Fizazi a estimé que manger en public pendant Ramadan est une provocation pour les musulmans. «Il est tout à fait compréhensible que les musulmans agressent une personne qui mange dans la rue pendant le mois sacré. Parce qu’au lieu d’aller manger chez elle et respecter ainsi les sentiments des jeûneurs, elle préfère provoquer leur colère», a-t-il souligné.

K.Z.

 


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page