Fêtes de fin d’année: les nouvelles mesures d’Abdeloufi Laftit

Le ministre de l’Intérieur Abdelaouafi Laftit a donné ses instructions aux différents walis et gouverneurs afin d’orienter les forces de l’ordre de chaque région. Ces dernières doivent désormais sanctionner les propriétaires d’hôtels et de magasins qui n’ont pas encore installé de caméras de surveillance à l’intérieur et à l’extérieur des lieux.

Selon Al Akhbar, un comité sécuritaire composé de la police, de la gendarmerie royale et de la protection civile a été mis en place dans tout le Royaume. A quelques jours des fêtes de fin d’année, ce comité fait le tour des hôtels, des cafés et des boutiques afin de s’assurer qu’ils respectent les règles de sécurité exigées. Il veille également à ce que des caméras de surveillance opérationnelles 24h/24 soit installées dans différents endroits.

Le quotidien avait d’ailleurs confié que le ministre a décidé de former deux comités à l’occasion des fêtes de fin d’année. Le premier veillera sur le renforcement du contrôle autour des régions touristiques et des lieux sensibles qui accueillent généralement du monde à l’occasion des fêtes et le second se chargera de la sécurité des hôtels, cafés, grandes surfaces et autres lieux qui connaissent une grande affluence en cette période.

La même source a précisé que ces instructions données aux walis et aux gouverneurs par le ministère en collaboration avec la DGSN entrent dans le cadre des mesures routinières prises à l’approche des fêtes de fin d’année.

Avec la menace terroriste qui plane sur le Maroc, le ministère de l’Intérieur a ainsi exigé la plus grande vigilance de la part des forces de l’ordre à l’occasion des fêtes. Si l’alerte est maximale, c’est surtout à cause du meurtre terroriste qui a coûté la vie à deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: un armement russe qui déplaît aux Etats-Unis

Le Maroc pourrait rejoindre la liste de plusieurs pays désirant acquérir des S-400 russes.