Fès: une altercation entre deux familles dégénère à Oued Fès

Un gardien de la paix relevant d’une patrouille de la préfecture de police de Fès a été contraint d’utiliser son arme de service, durant les premières heures de lundi, lors d’une intervention sécuritaire pour interpeller un groupe d’individus qui échangeaient des violences à l’aide d’armes blanches et exposaient la sécurité de citoyens et d’éléments de police à un danger grave.

Une patrouille de la police urbaine était intervenue pour appréhender huit individus de deux familles engagées dans une altercation dans la zone Oued Fès, dont les enquêtes et les investigations sont en cours afin de déterminer la nature et le contexte, avant que ce différend ne dégénère en échange de coups et blessures à l’aide d’armes blanches, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Ces individus ont intentionnellement opposé une résistance violente aux éléments de police, ce qui a contraint un fonctionnaire de police à utiliser son arme de service en tirant deux balles de sommation, précise la même source, ajoutant que ce recours contraint à l’arme de service a permis d’interpeller six suspects ainsi que la saisie de grands coutelas.

Des prévenus ont été transférés à l’hôpital afin de recevoir des soins pour des blessures subies lors de ce conflit, avant que l’ensemble des mis en cause ne soient placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page