Fès: un harceleur tombe entre les mains de la justice

Un artiste-peintre, âgé d’une soixantaine d’années, a été écroué à la prison Bourkayez de Fès pour harcèlement sexuel.

Selon Assabah, l’arrestation de l’individu, né en 1952, a eu lieu quelques jours avant l’affaire qui avait créé un tollé sur les réseaux sociaux, lorsqu’une femme mariée avait décidé de porter plainte contre trois hommes qui l’auraient harcelée dans un café à Casablanca.

La même source a ajouté que l’artiste-peintre a été interpellé après avoir harcelé une jeune femme dans la rue. Elle n’a ainsi pas hésité à porter plainte, soutenu par plusieurs témoins qui ont assisté à la scène. Interrogé dans les locaux de la police, il a reconnu les faits avant d’être traduit devant le parquet général de Fès. Ce dernier a décidé de le poursuivre en détention provisoire parce qu’il ne dispose pas de garanties de représentation.

Rappelons que la loi sur les violences faites aux femmes, qui est entrée en vigueur le 12 septembre dernier, stipule que tout individu ayant offensé une femme via des actes ou paroles ou signes ayant une nature sexuelle, ou accusé d’avoir envoyé des messages électroniques ou des enregistrements ou des photos à caractère sexuel risquent des peines d’emprisonnement de 1 à 6 mois et d’une amende de 2000 à 10000 dirhams ou de l’une des deux sanctions.

N.M.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page