Fès secouée par un drame conjugal la veille de l’Aïd

Un drame conjugal des plus atroces a secoué la ville de Fès, la veille de l’Aïd Al-Adha. Cela s’est produit plus exactement au quartier populaire Sahrij Gnaoua. Une femme a été assassinée par son mari à l’aide d’une arme blanche.

Selon des sources de Le Site Info, un différend entre les deux époux a dégénéré la nuit de dimanche dernier pour finir par plusieurs coups de couteau assénés par le mari à sa femme.

Pendant que celle-ci a été transférée à l’hôpital où elle a succombé à ses blessures, le mari s’est pendu dans une pièce de leur domicile.

Une enquête a été diligentée par les autorités compétences sur cette dispute conjugale ayant fait deux morts, la veille de l’Aïd.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Tanger: un jeune tué d’un coup de sabre samouraï

Un crime sordide a secoué Tanger dans la nuit de samedi à dimanche.