Fès-Meknès: « Les collectivités territoriales doivent être gérées suivant les Best practices »

Mardi 5 avril 2022, le groupe Horizon Press a organisé dans la ville de Fès une table ronde autour du thème « Challenges de Fès-Meknès pour une nouvelle politique de développement régional ». Il s’agit ici du deuxième volet des tables rondes organisées par Horizon press sur la régionalisation avancée et le nouveau modèle de développement. Le premier a été organisé dans la région de Souss-Massa. Voici l’un des moments marquants de cette rencontre.

La réussite de la déclinaison régionale du Nouveau modèle de développement doit passer d’abord par une révision du statut de la fonction publique. « Du point de vue territorial, il faut permettre aux walis, aux présidents de région et aux présidents de communes d’avoir une capacité de recruter, notamment sur la base de contrat, et de bénéficier du transfert des meilleurs fonctionnaires de l’administration centrale vers les territoires ».

Ce sont les propos de Mohamed Benmoussa, membre de la Commission spéciale sur le Modèle de développement (CSMD) qui intervenait lors de la table ronde organisée le 5 avril à Fès, par Horizon Press Group à propos du thème « Fès-Meknès : Un modèle de gouvernance et de pilotage de grands chantiers de développement ».

Il a aussi précisé qu’il faut penser à apporter de l’ingénierie dans la gestion des territoires, en particulier des communes et des régions, et notamment une ingénierie financière qui va permettre de mobiliser le plein potentiel fiscal des territoires, ce qui est loin d’être le cas. « Les collectivités territoriales doivent être gérées suivant les Best practices, à l’instar des grands groupes privés. Sinon, ils ne pourront pas recourir à l’épargne financière », précise Benmoussa.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page