Fès: un Marocain interné en psychiatrie pour avoir quitté l’islam

Après s’être converti au christianisme, Adnane Lahmidy a été interné de force à l’hôpital psychiatrique Ibn Al Hassan de Fès.

Selon un communiqué de l’antenne locale de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) parvenu à Le Site Info, ce citoyen Marocain a subi plusieurs types de harcèlement depuis l’annonce de sa conversion, allant jusqu’à lui imposer un séjour forcé en hôpital psychiatrique pendant 13 jours. Il a été autorisé à quitter temporairement l’établissement sanitaire à l’occasion de l’Aïd Al Adha.

L’intéressé raconte que des substances narcotiques lui ont été injectées durant son séjour à l’hôpital, entraînant une grave détérioration de son état de santé.

L’AMDH qui dit avoir reçu une demande de soutien de la part de l’Association marocaine des droits et des libertés religieuses, dénonce un tel comportement qui va à l’encontre du principe de liberté de conscience et de culte, et appelle l’Etat à prendre “toutes ses responsabilités”.

Par ailleurs, des sources médiatiques indiquent que c’est le frère de l’intéressé (professeur d’éducation islamique) qui serait derrière son internement psychiatrique.

S.L.

Suggestions d’articles

La “Tbourida” bientôt au patrimoine de l’UNESCO?

Le dossier de candidature pour inscrire la "Tbourida" sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO a été déposé