Fès : le non-respect des mesures sanitaires sévèrement sanctionné (Vidéo)

Face à la montée en flèche des nouveaux cas confirmés de coronavirus, les autorités de Fès ont lancé une vaste campagne contre le non respect des mesures de sécurité sanitaire. Toute dérogation à ces mesures est désormais passible d’arrestation.

Les autorités locales et les services sécuritaires de Fès ont procédé, mercredi 12 août, à une série d’interpellations de citoyens ne respectant pas les mesures d’état d’urgence. Cette mesure drastique a pour objectif d’endiguer la propagation de plus en plus omniprésente de la pandémie, concernant la ville et l’augmentation des cas confirmés de contamination.

Et la caméra de Le Site info a pu constater que des agents d’autorité et des éléments de la Sûreté nationale ont sévi en arrêtant plusieurs citoyens. Ces derniers ont été interpellés pour non-port de masques de protection contre le nouveau coronavirus.

1499 cas d’infection au coronavirus et 292 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures. Ce nouveau bilan porte à 36.694 le nombre de contaminations dans le Royaume depuis le premier cas signalé le 2 mars et à 25.677 celui des personnes totalement rétablies, soit un taux de guérison de 70%.

On comptait mercredi soir 113  nouveaux cas dans la région de Fès-Meknès, dont 66 à Fès, 27 à Meknès, 7 à Sefrou, 5 à Ifrane, 3 à Moulay Yaâcoub, 2 à Taza, 2 à Taounate et un cas à Boulemane.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Nouvelles mesures restrictives dans une province du Maroc

Il a été décidé, pour une durée d’une semaine renouvelable la mise en place d’une série de mesures exceptionnelles pour stopper la propagation du Covid-19.