Fès: grosse frayeur à la piscine de Aïn Allah (PHOTOS)

Une partie du plafond d’une piscine couverte de la source Aïn Allah, à 14 km de Fès, s’est effondrée, lundi soir. Ce qui a semé une grande panique et un immense effroi parmi les baigneurs.

Une source locale a affirmé à Le Site Info que l’effondrement a provoqué de très importants dégâts matériels. Et mêmes si, heureusement, aucune victime n’est à déplorer, la panique était à son comble.

Les vraies causes de l’effondrement restent encore inconnues a ajouté la même source. Sitôt alertées, les autorités compétentes de Fès se sont rendues sur les lieux pour constater de visu l’ampleur des dégâts occasionnés et, surtout, afin de se rassurer sur la sécurité des citoyens.

Pour rappel, les eaux chaudes (30°C) de la source Aïn Allah, contrairement à celles des thermes de Moulay Yacoub, ne possèdent pas d’indication curative ou thérapeutique. Elles servent à l’irrigation et/ou l’alimentation de piscines, comme c’est le cas pour celle dont une partie du toit s’était effondré.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

El Othmani: « J’avais déconseillé à maintes reprises les voyages pour l’Aïd »

Le chef de gouvernement a affirmé que les décisions prises concernant Fès et Tanger ne doivent rien à une quelconque "improvisation". Tout au contraire, elles sont sensées et nécessaires, eu égard à la situation épidémiologique inquiétante que connaissent ces deux villes.