Fès: elle tue son violeur et “venge sa dignité”

A visage découvert, une femme, résidant au quartier Msalla à Fès, a avoué avoir tué un jeune homme.

Dans une vidéo filmée par ses voisins, on apprend qu’elle a décidé de l’assassiner “parce qu’il l’aurait violée”, selon elle. Sûre d’elle, la mise en cause a confié qu’elle a déjà porté plainte contre la victime qui la harcelait depuis plusieurs mois, regrettant que la police n’ait pas réagi à temps.

Elle a ajouté qu’il l’a attaquée chez elle et l’a violée, sans une once de pitié. “Je viens de venger ma dignité. C’est ce qu’il méritait”, a-t-elle tranché. La jeune femme, qui a poignardé son agresseur jusqu’à ce qu’il perde la vie, a même souligné qu’elle avait sous la main plusieurs preuves qui expliquaient son crime. “Je n’ai fait que me défendre”, a-t-elle assuré d’un air confiant.

De son côté, le service préfectoral de la police judiciaire a ouvert, mardi à Fès, une enquête sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire de “coups et blessures à l’arme blanche entrainant la mort, impliquant une femme âgée de 36 ans”.

Selon un communiqué de la DGSN, les services de la préfecture de police de Fès avaient retrouvé, mardi dans la journée, la dépouille d’un individu âge de 26 ans à Hay lamsalla à Fès, avec un coup profond au niveau du thorax ayant conduit à son décès immédiat, tandis que les enquêtes et les investigations ont permis l’arrestation de la prévenue dans la scène du crime.

La mise en cause a été placée en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer tous les tenants et aboutissants de cette affaire, ajoute la même source.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Cours de change: les devises contre le Dirham (24 juillet 2019)

Voici les cours des billets de banque étrangers établis par Bank Al-Maghrib (BAM) pour la journée du mercredi 24 juillet 2019