Fès: drame évité de justesse à l’ancienne médina

Un officier de police relevant de la brigade de la police touristique de la préfecture de police de Fès a été contraint, jeudi soir, de dégainer son arme de service sans en faire usage, lors d’une intervention sécuritaire pour interpeller un repris de justice âgé de 25 ans, présumé impliqué dans des affaires de vol avec violence et qui aurait exposé des éléments de la police à des menaces sérieuses et dangereuses à l’aide d’une arme blanche.

Une patrouille de la police touristique est intervenue au quartier R’cif dans l’ancienne médina de Fès pour interpeller le suspect qui fait l’objet de plusieurs plaintes pour vol sous la menace de violence et coups et blessures à l’aide d’arme blanche, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le prévenu a opposé une résistance farouche aux éléments de la police ce qui a contraint un officier de police à dégainer son arme de service permettant ainsi de neutraliser le suspect et de saisir l’arme blanche utilisée dans l’agression.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, ainsi que l’ensemble des actes criminels qui lui sont reprochés, conclut la même source.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d’une mission d’observation

La Ligue des Etats arabes a nommé le diplomate marocain Ahmed Rachid Khattabi à la tête de sa délégation chargée d'observer les élections sénatoriales égyptiennes, dont le premier tour se tiendra les 11 et 12 courant.